Catégories
Non classé

Pub courte ou longue ? On se refait le match.

Voici un débat qui n’a jamais mis les publicitaires d’accord, et encore moins les marques ! Et à l’heure des réseaux sociaux, avec des feeds surchargés, pas facile de trancher entre une publicité courte ou longue sur Facebook ? On pourrait penser que le court serait plus impactant pour capter vite l’attention de notre audience et la faire cliquer vite fait bien fait. Et bien en fait, ce n’est pas aussi simple que cela.

Une accroche en 3 mots maximum ? La blague !

En fait, la communication, c’est avant tout du bon sens. Et surtout le sens de la communication ! Le principal comme le disait, David Ogilvy, un des mentors de la publicité, c’est de bien écrire. Qu’est-ce que cela veut dire ? 

Court ou long, une seule règle : Écrire comme on parle. Naturellement. (Cf le point 2 ci-dessus)

Ne pas chercher à rendre les choses compliquées. Il faut que le lecteur puisse comprendre le message sans avoir à se creuser la tête. Utiliser des mots courts, des phrases courtes et des paragraphes courts. Dans l’idéal, laisser poser les textes et se relire le lendemain pour avoir un peu de recul, ou comme David Ogilvy le disait, (oui encore lui) faire relire ses textes par un collègue ou lui demander de l’améliorer. Bon, ça, ce n’est pas toujours gagné… 

Certains les aiment longs.

Alors textes courts ou longs, lesquels ont les plus d’impact ? La réponse courte à cette question, c’est que…les textes longs ont une plus grande probabilité de fonctionner avec des personnes qui ne connaissent pas votre marque ou votre produit. Mais dans la réalité, l’un n’est pas meilleur que l’autre.

Moi, j’ai un gros penchant pour les publicités longues. J’adore le storytelling. Raconter des histoires, c’est le leitmotiv des copywriters. On embarque nos lecteurs pour faire passer un message intense et on leur donne le plus d’informations possibles, jusqu’aux moindres détails.Ceux qui auront pris le temps de lire la publicité dans son intégralité seront à coup sûr des visiteurs de qualité. Le taux d’interactions est ainsi généralement plus élevé avec des pubs longues. L’inconvénient ? C’est que beaucoup n’iront pas au bout de la lecture….

Mais parfois j’adopte le style court parce que …

Parfois, quand c’est clair en quelques mots, pourquoi se compliquer la vie et surtout celle de nos clients/prospects ? Surtout que beaucoup d’entre eux n’ont pas beaucoup de temps à accorder à nos messages et qu’ils deviennent de plus en plus sélectifs. Les textes courts sont particulièrement efficaces quand notre cible connait bien la marque, pour une promotion par exemple ou un message teaser qui va piquer la curiosité de nos lecteurs. Gros avantage : une publicité avec un texte court apporte généralement un taux de clic plus haut versus une publicité avec un texte beaucoup plus long. L’inconvénient, c’est que la qualité des visiteurs est moins bonne.

Et si ce n’était pas la taille qui compte !

Court ou long, au final ce qui prime c’est bien évidemment la qualité du texte. Alors à vos plumes les rédacteurs.rices !